Pole Siblings - It Might Grow

Chronique : Antoine Morin


Lançant leur tout premier EP le 16 juin dernier, le duo Pole Siblings débutent leur carrière d’un très bon pied. Originaires de Finlande mais basés à Falun dans le Dalarna, Sofia et Johan Stolpe sortent ce magnifique ensemble de quatre chansons de style folk-pop qui s’oriente un peu plus vers l’ambiant. On pourrait notamment comparer leur son à Amason et Amanda Bergman, surtout puisqu’ils offrent des duos vocaux de tonalités similaires. C'est d’ailleurs Petter Winnberg, lui-même du groupe Amason, qui a produit cet EP lancé sous la maison de disques Strangers Candy.
 

Des quatre chansons figurant sur l’album, deux étaient déjà sortis en tant que single un peu plus tôt : Los Angeles et It Might Grow. À ces deux titres s’ajoutent les morceaux Ghosts et Nog Va He Bra, la dernière étant évidemment dans la langue suédoise. Cette formule d’album dans les deux langues rappelle encore une fois Amason, et c’est tout à l’avantage de Pole Siblings qui se distinguent par leur son plus atmosphérique et rêveur. Les quatre morceaux s’enchaînent dans un bien réconfortant tourbillon duquel on gardera le nom en tête. C’est un groupe à suivre!

Pole Siblings

Pole Siblings est un duo orginaire de Finlande, formé de Johan et Sofia Stolpe.

Après avoir vécu séparément pendant près de 10 ans, les deux frères et soeurs se sont réunis après avoir trouvé l'amour de l'autre côté de la mer Baltique et se sont installés en Suède presque simultanément.
Ils ont monté un groupe en tant qu'exutoire pour traiter de leur histoire mutuelle et pour créer un moyen nécessaire de rester connecté à leur patrie.

Ils vivent désormais dans la petite ville de Falun dans la région de Dalécarlie.

Après avoir tourné avec le groupe suédois Amason, les frères et sœurs ont rencontré le musicien et producteur Petter Winnberg et l'enregistrement de "It Might Grow" leur 1e EP a eu lieu dans une cabane communautaire dans le village de Gagnef, en Suède en juin 2016.